L’élagage dit de « réduction » ne pas se fier aux prix sacrifiés !

La taille et/ou la réduction d’un arbre demande certaines compétences techniques. Ces compétences justifient à elles seules bien souvent le prix que vous allez régler lors de la facturation.

Méfiez-vous des offres trop alléchantes des entreprises spécialisées dans l’élagage.

Le prix reflète généralement la qualité proposée et souvent la justifie. (Encore faut-il ne pas tomber sur des escrocs).

Rien ne remplace la notoriété et le contrôle de la qualité qui vous sont proposés. Ceux-ci peuvent être contrôlés en vous informant sur les compétences des entreprises avec lesquelles vous travaillez.

Site internet, photos, propos du commercial, explication de la taille, etc., etc.

La réduction d’un arbre répond à beaucoup critères techniques, mais, ce qu’il faut retenir c’est qu’à la fin du travail votre arbre doit toujours ressembler à un arbre.

Sauf pour un cas en particulier de taille dite en « têtes de chats » qui répond à des règles particulières. Enfin, l’arbre ressemble à un arbre quand même, mais il a une forme bien spécifique.

Normalement, nous ne devons pas réduire un arbre, ou plutôt, nous devons le faire que si l’arbre est en phase dite de «sénescence ».

Ce cycle est une période critique de la croissance d’un arbre.

En fait, c’est un processus qui conduit à la mort d’un arbre. Souvent accompagnée d’une descente de cime, cette période de la croissance de l’arbre entraîne presque systématiquement, par mesure de sécurité, une réduction du volume foliaire.

Hypothétiquement, c’est la seule raison qui doit conduire à la réduction d’un arbre.

Malheureusement, le monde rural dans lequel nos arbres se développent n’est pas idéal pour eux, ce qui conduit, à cause de contraintes environnementales particulières (exemples, fils électriques, maison du voisin, proximité de la route, cohabitation entre plusieurs arbres, etc.), a limiter la taille de nos arbres en ville.

 

C’est ce que l’on appelle une réduction !

Totale ou partielle, elle répond toujours à ce principe fondamental cité précédemment, l’arbre que l’on réduit doit toujours ressembler à un arbre.

Si tel n’est pas le cas,  arrêtez le chantier immédiatement !!!

Voici quelques photos qui illustreront mes propos et qui sont pour le commun des mortels, sans ambiguïté.

Comparons le travail !

Un travail soigné

Voiçi une taille de réduction qui respecte la forme de l'arbre.

Avant la taille 

Ici on respecte la forme globale mais pas seulement. Les angles de coupes sont aussi très importants. Ils favorisent la cicatrisation des plaies de coupe.

Après la taille 

Il arrive parfois que nous n'ayons pas beaucoup de tires-sève dans les arbres ce qui peut faire penser à une taille drastique mais ce n'est pas toujours le cas.

Les faussaires de l'élagage.

Aucun prix ne peut justifier d'un tel massacre !!!

Même les non-initiés peuvent constater l’ampleur des dégâts !

Les clients payent pour ça !!!

Voici ici une taille drastique ! quel massacre !

Ne pas confondre la taille drastique avec la taille dite en"Tête de Chats" qui elle respecte complètement la physiologie du végétal image ci-dessous.

Alors faites confiance à un professionnel vous ne serez pas déçus !

  • Wix Facebook page

© 2023 by Landsacpe Gardner. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now