• Wix Facebook page

© 2023 by Landsacpe Gardner. Proudly created with Wix.com

 

Bien tailler une haie demande du savoir-faire.

En effet, la taille d’une haie est bien souvent abordée de façon légère par un bon nombre d’entre nous, mais ne l’oublions pas, elle demande un certain savoir-faire si vous souhaitez avoir une haie de belle facture en toute saison.

 

Les principes généraux !

En respectant ces règles, vos haies seront magnifiques !

La taille de formation.

Cette taille est négligée ou mal intégrée, pourtant elle est comme son nom l’indique primordiale à la formation de la haie.

  • Pour densifier la haie

  • Pour la maintenir à une hauteur définie

  • Pour l’occultation ou la défense (haie défensive : « Pyracantha »)

Elle consiste à tailler celle-ci, au moins une fois par an, en réduisant de moitié la pousse de l’année jusqu'à ce que l'on arrive à la hauteur souhaitée. Cela va provoquer une réaction importante du végétal, à savoir :

La division des branches.

A chaque fois que vous coupez une branche, celle-ci réagit en provoquant le développement de bourgeons dits latents » ou « stipulaires » aux abords immédiats de la coupe. Au nombre minimum de deux, cette division permet de densifier la haie et provoque parfois le nanisme des feuilles. C’est la raison pour laquelle une haie se taille tous les ans (le mieux étant deux fois par an).

Si vous ne respectez pas cette règle, voici ce qui se produit :

Le rameau se développe dans un premier temps en étalant sur toute sa surface un chapelet de feuilles, de la base vers le bourgeon terminal. Ces feuilles sont exposées à la lumière du soleil et produisent de la photosynthèse indispensable au végétal. Mais lorsque l’on laisse encore se développer le rameau, il se produit un phénomène inéluctable. La feuille qui se situe au plus près de la coupe de l’année précédente ou des années précédentes se retrouve au centre de la haie. Le problème c’est qu’à cet endroit elle reçoit moins de lumière et donc produit moins de photosynthèse. La nature n’aime pas les « improductifs ». La plante coupe alors les canaux qui alimentent la feuille mise en cause, provoque la chute de celle-ci et par la même une éclaircie à la base du rameau.

Dès lors que vous allez tailler et revenir sur les anciennes coupes votre haie n’aura pas fière allure et sera clairsemée.

La solution c’est la taille  !

Elle provoque la formation d’un rameau appelé « palmette » (en forme de palme), plus divisé, plus court. La surface exposée à la lumière est plus importante et celle-ci contribue mieux à la densification de la haie.

Rappelons-nous qu’une haie n’est pas dense par nature et qu’il s’agit uniquement d’une action provoquée par l’homme.

Les différents types de taille autre que la taille de formation.

La taille régulière ou d’entretien.

Elle consiste, deux fois par an, à revenir au plus près des coupes de l’année précédente afin de provoquer la formation d’une palmette. Cette taille est nécessaire à la densification de la haie et à sa bonne santé. Il est important de noter qu’une haie n’est jamais réellement droite sur le plan vertical, bien au contraire. Une haie doit impérativement avoir une différence de largeur entre sa partie haute et sa partie basse de l’ordre de 3 à 5 cm par mètre. Cela s’appelle donner du « Fruit ». Donner du « Fruit » a pour but de permettre aux rameaux qui se trouvent à la base de la haie de bénéficier d’un ensoleillement suffisant à leur croissance. Si ceux-ci ne sont pas suffisamment éclairés, ils meurent en éclaircissant la base de la haie ce qui n’est pas du plus bel effet.

La taille de recépage.

 

Après un hiver rigoureux qui a endommagé la haie ou à la suite d’une mauvaise conduite de taille. Elle consiste en une taille drastique de la haie et doit être suivie sur plusieurs saisons afin d’obtenir un résultat probant. Pratiquée à l’aide d’une scie d’élagage pour la propreté des coupes qui en résultent, elle est exclusivement prodiguée aux feuillus et en aucun cas sur les conifères, car ceux-ci ne réitèrent pas.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La taille des haies libre.

Elle est pratiquée suivant les espèces à différents moments de l’année. Elle consiste à réduire le végétal tout en lui gardant une forme naturelle sans pour autant lui donner une architecture particulière.

une palmette bien formée.

Rameau de l'année.

Rameau de  deux ans sans feuille  sur la partie  basse.

Ramification double d'une coupe.

Zone de coupe de la branche.

Donner du "Fruit"  à une haie.

Préparation à la formation

Mise en place de la structure  définitive.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now